posté le 11-11-2017 à 23:10:03

Partage du soir...

Tout est silencieux... à part un beat... boum-boum... que j'entend par intermittence... pas fort mais ça s'entend... comment on dit beat en français ? Un rythme, une mesure... rapides boum-boum, éloignés boum-boum, rapprochés boum-boum... quand ça s'arrête j'attend que ça boum-boum de nouveau... ça vient d'où ? De l'escalier... d'un voisin ? J'ai pas ouvert la porte mais on entend bien le boum-boum de l'entrée... de dehors ? La porte d'entrée en bas est restée ouverte ? C'est possible ! Ouverte en hiver ? C'est pas l"hiver encore... n'empêche que c'est pas les beaux jours... le boum-boum viendrait de l'extérieur ? Une fête quelque part ? On a pas froid quand on fait la fête aux fenêtres ouvertes ! Une fête dehors ? C'est une voiture garée dehors qui attend en écoutant de la musique qui fait boum-boum par intermittence ? Ce bruit on l'entend pas quand on dort et c'est tant mieux ! Sinon il nous réveillerait... je me suis réveillé à cause que mais pas du boum-boum... Tuti me demande où vas-tu ? Je lui dis je vais travailler... je vais écrire c'est travailler... Tuti se rendort en rigolant... pas à voix haute... elle se marre dans sa tête... Elle sait car je lui ai dit que je sais pas écrire comme j'aimerais écrire... moi aussi je me marre... pendant que je monologue le boum-boum va et vient... mon café est noir car trop fainéant pour sortir un autre lait pour l'entrer après m'être servi au frigo... ça aiderait la compréhension du texte si je mettais des virgules mais j'ai pas envie d'en mettre... je me dit que je place aucune virgule ce soir... 
 


Commentaires

 

1. fanfan76  le 12-11-2017 à 12:01:04  (site)

Bonjour, ma journée d'hier s'est rythmée aussi à des BOUM BOUM à cause de mon voisin, en fait c'est mon mari qui me l'a fait remarqué car moi je ne les entendais pas, il a fait du bricolage toute la journée du 11 novembre ! Le voisin pas mon mari !...
Bon dimanche, fanfan

 
 
 
posté le 11-11-2017 à 08:52:07

Je parle à mon vélo !

Quand je le fais descendre l'escalier je lui dis de pas me faire des misères, l'est qu'un objet, va pas dicter sa loi !

Tout objet à une âme quand il s'avère de pas faire ce qu'il est censé faire, tout objet qu'il est, sans âme...

 

Assez de n'importe quoi, annihilons les objets qu'on en parle pas plus que ça et revenons-en à la dure réalité des choses, objets, avec âmes ou sens...

 

De toute façon pourquoi je parle à mon vélo s'il m'écoute pas ?

C'est idiot non ?

 

Par contre mon ordinateur je l'engueule ce con, mais lui il le mérite... fait tout pour m'énerver !

Je n'en dirai pas plus, en ai parlé déjà par le passé, suis sûr qu'un de mes textes aborde le sujet...

 

Sinon après je raconte toujours la même chose...

A la longue ça lasse...

Moi le premier ! 

 

 

 


Commentaires

 

1. fanfan76  le 11-11-2017 à 15:30:52  (site)

BONJOUR, Le mien aussi parfois fait des siennes, je parle de mon ordi... Heureusement, j'ai un spécialiste à la maison, mais bon ça n'empêche que parfois il rame, l'ordi bien sur ! Bon week-end et pour Tuti aussi, ici sous une pluie battante

 
 
 
posté le 05-11-2017 à 03:13:56

L'attache de ma tong est cassée !

 Celle de droite, à droite, sans crier gare, s'est désolidarisée d'avec l'en-dessous, comme ça, d'un seul coup, sans prévenir...

Cadeau de l'entreprise à chaque employé, remerciement pour je ne sais plus quoi...

Je vais en réclamer une nouvelle paire ou sa valeur en argent, 0,50 €...

Mais que cela ne nous démonte pas le moral, haut les coeurs, la vie continue, le spectacle continue en se préparant un second café !

Mon histoire d'aujourd'hui commence le matin d'avant-hier : A huit heures et demi je m'endors pour être réveillé par un "Ha ! Ha ! Ha!" et une main qui tire sur mon couvre-masque les yeux pour dormir, j'engueule la voix en rabattant les couvertures sur ma tête non sans aperçu de l'heure au mur de neuf heures quarante-cinq...

Paf terminé, j'arrive pas à me rendormir en rejoignant le salon/cuisine où, après m'être assis au bureau, allumé le pc portable, accepté d'un merci le café que Tuti me donne, je lui demande ce qui lui a pris ?

J'aime bien embêter mon mari...

Bon d'ac ! Mais pas après une nuit de taf ! 

Vers, même un peu avant, les treize heures je retourne au lit pour y dormir ce qui n'en sera qu'une heure et y reste à regarder des feuilletons policiers anglais en v.o. sur le petit computeur que j'avais au préalable emmené avec moi...

Je me suis relaxé un maximum le reste de la journée jusqu'au souper d'avant-départ pour le boulot...

Avant la fin des huit heures je demande à un collègue s'il peut m'emmener, c'est sur son chemin, jusqu'à un demi-kilomètre de là ou j'habite, car je crains que tout réflexe à vélo ne soit amoindri à cause de mon peu de sommeil...

Je discute un peu avec Tuti, lui dis que cet après-midi je vais chercher mon vélo que j'ai laissé attaché dans le garage à vélo (c'est normal de garer un vélo dans un garage à vélo) du personnel qui pédale et qu'on pourra y aller elle et moi, elle avec son vélo et moi qui suit, on revient pédalant directement faire les courses avant de rentrer...

Ce qui fut fait !

Je me réveillais donc à onze heures trente d'un sommeil agréable de quatre heures et demi, douche, mange un soto bakso comme Tuti et on y va !

Je ne prend pas mon tabac... pas oublié... pas pris !

Le soir, dix-neuf heures trente au pieu, un peu de télé, dodo ! 

 


Commentaires

 

1. Florentin  le 08-11-2017 à 16:50:07  (site)

Bon, ben, tu ne nous raconte pas la fin de l'histoire. Quant à savoir si t'as récupéré une paire de tongs neufs. Parce que ce serait tout de même mieux pour pédaler.

2. Florentin  le 08-11-2017 à 16:52:10  (site)

J'ai oublié l's de racontes. Tu le mets, s'il de plaît ?

 
 
 
posté le 29-10-2017 à 03:53:16

Perdu dans l'espace-temps...

Sur mon ordinateur personnel il est trois heures huit du matin... neuf, car j'écrivais à la fin du huit... je croyais qu'il serait deux heures puisqu'à trois heures ça passait à deux heures ? Non ?

Attendez une seconde...

Ah non... il est quatre (je passe les poussières) heures dans la chambre...

Pourtant quand j'ai ouvert le pc il affichait deux heures cinquante-quatre pour à trois heures laisser deux heures de nouveau... ou alors j'ai mal vu !

Attendez une autre seconde... 

Je suis passé sur un site qui explique le changement horaire et c'est bien à trois heures que ça recule d'une heure... j'ai donc mal vu ? Ou alors ma petite machine ne se change l'heure qu'au bout de quelques instants qui suit son allumage ?

Pourtant une fois je l'ai vu passer de 2:59 à 2:00...

Qu'est-ce que j'ai raté ?

Ou alors j'ai mal vu, ou j'avais mal vu ?

Quoi qu'il a été, en Indonésie hier il est neuf heures et demi etc, aujourd'hui il sera huit heures et demi etc...

Au fait, est-ce que je vous expliquais que la conjugaison indonésienne est très simple ?

Il n'y a ni passé, ni futur... ne reste donc que le présent... mais peut-on dire présent si le passé et le futur n'y sont pas, n'y seront pas, n'y étaient pas ?

Par contre il n'y a aucune différence entre il et elle, ils et elles...

C'est une erreur récurrente chez Tuti de confondre ces deux pronoms personnels... 

On dira que j'ai mis trois quart d'heure à écrire ce texte ! 

 


Commentaires

 

1. Florentin  le 31-10-2017 à 20:50:49  (site)

Bon j'arrête de lire. Je ne vais tout de même pas mettre une plombe à suivre, sans les comprendre, tes pérégrinations dans tes histoires de réveil. A demain ou après-demain, faut voir .... Florentin.

 
 
 
posté le 28-10-2017 à 10:17:09

Le mot qui manque...

Alors que je viens d'éteindre télé et lumière, alors que mes pensées - si peu - s'amoncellent en mon psyché, laissant place à un souvenir furtif qui devient encombrement accepté, alors, dis-je, que je viens etc, etc, voilà que ce matin ce à quoi je pense écrire venant d'hier soir, bel et bien prêt dans ma tête, ne né pas car j'ai oublié le mot - le mot - qui est base de ce que serait mon texte...

Je l'ai au bout de la langue, ça commence par la lettre o, ça ne concerne que les hommes...

Oreillons, non... opacité, non plus... ostréiculture, pas du tout... ô rage, ô désespoir (tiens, ça pourrait le faire, ma frustation m'horripile, mais ça le fait pas)...

Mais c'est quoi ce mot ?

Nom d'une pipe !

Et si c'était pas o ? Si je me goure complétement ?

J'ai le mot en anglais qui me guidera mais je ne veux pas aller chercher la traduction, trop facile d'ainsi faire... je le visualise ce que représente le mot mais le français m'ignore !

Voilà qu'un seul mot me manque et mon dictionnaire est vide !

Je peux faire une recherche sur un moteur de recherche en utilisant des mots clés mais je ne ferai pas une recherche sur un moteur de recherche en utilisant des mots clés...  

Je veux utiliser mon cerveau inutilisable à l'heure où j'écris !

 

 


Commentaires

 

1. anaflore  le 28-10-2017 à 10:21:40  (site)

Hey

2. Florentin  le 28-10-2017 à 15:07:01  (site)

Parfois, le matin, avant de me lever, une idée de texte me vient et je le construis entièrement, prêt à l'"emploi. Je me lève. Et, boum badaboum, le voilà complètement déstructuré et plus j'essaie de le reconstituer, plus il m'échappe. Alors, je n'insiste pas, je fais autre chose. C'est alors souvent que, tout à coup, mon texte initial me revient en mémoire. On a, c'est vrai, le cerveau curieusement fait. Bon dimanche à toi et à Tutti. Florentin. .

3. Mr-He  le 29-10-2017 à 02:30:16  (site)

Bonjour johnmarcel
http://mr-he.vefblog.net
http://mr-he2.vefblog.net
bravo tu gagne, non pas triché tu as cherché
http://mr-he3.vefblog.net
http://mr-he4.vefblog.net
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article